Découvrez le Making Of de « L’Assemblée des femmes » de Robert Merle, notre pièce de l’année 2019-2020 !

Nous sommes fiers et heureux de vous présenter le Making Of de la pièce de l’année 2019-2020, « L’Assemblée des femmes » de Robert Merle (d’après Aristophane), mise en scène par Clémence Dancoisne et Olga Soubrié. Il a été réalisé par Erwan le Chuiton (que vous pouvez suivre sur Instagram, ici !) notre photographe-vidéaste de talent !

Rendez-vous sur notre chaîne Youtube pour le découvrir !

Prenez soin de vous !

Chères toutes, chers tous,

Suite à la décision des autorités sanitaires dans la lutte contre l’épidémie COVID-19 et dans le souci premier de protéger nos spectateurs de toute contamination éventuelle, notre association a pris la décision de reporter, dans un premier temps, les représentations de « L’Assemblée des femmes » prévues pour les 4, 5, 11 et 12 avril à la Maison Fraternelle, [UPDATE:] ainsi que celles des 19 et 24 avril, qui devaient avoir lieu respectivement au Pôle Culturel d’Alfortville et à la Salle des Fêtes de la Mairie du 5ème. Nous attendons encore d’avoir de nouvelles informations avant de nous prononcer sur les suivantes.

Nous vous tenons au plus vite informés de l’évolution de la situation et d’ici-là, prenez grand soin de vous !

À très bientôt – nous l’espérons de tout cœur !

Les petits nouveaux du cru 2019-2020 !

Cette année encore, nous avons la joie d’accueillir de nouvelles Scrib-bouilles ! Et la joie aussi de vous les présenter…

AUDREY

 .

Comment j’ai connu SCRIBE ? Par Clémence !

Quel est mon rôle à SCRIBE ? Comédienne (Pénélope)

Si j’étais un animal, je serais… Un chat (pour dormir toute la journée)

BENOîT

Comment j’ai connu SCRIBE ? Par une scribouillarde (Sophie).

Quel est mon rôle à SCRIBE ? Comédien  (Blepyros).

Si j’étais un animal, je serais… Un gypaete barbu.

SYLVAIN

« 

Comment j’ai connu SCRIBE ? Par Tatiana.

Quel est mon rôle à SCRIBE ? Trésorier.

Si j’étais un animal, je serais… Une antilope parce que je suis gracieux, tout pareil.

FLORIANE

Comment j’ai connu SCRIBE ? Par un scribouillard barbu (Mickaël).

Quel est mon rôle à SCRIBE ? Aide aux pôles art / panneaux / costumes.

Si j’étais un animal, je serais… Un alpaga, avec cet air de toujours être maître de la situation.

ÉVELYNE

Comment j’ai connu SCRIBE ? Par Tatiana.

Quel est mon rôle à SCRIBE ? Comédienne (Erato).

Si j’étais un animal, je serais… Un cheval sauvage.

Vous l’aurez compris, ce n’est pas Évelyne sur cette photo, mais elle court aussi vite que Pamela…

ERWAN

Comment j’ai connu SCRIBE ? Par Mickaël.

Quel est mon rôle à SCRIBE ? Photographe et Réalisateur.

Si j’étais un animal, je serais… Une tortue confiante.

 

[AGENDA] Deux événements à noter sur vos ardoises !

L’Arménie est à l’honneur à l’occasion de deux événements qui auront lieu le troisième week-end de novembre : le Phonéton et le Salon du Livre Arménien !

Peut-être avez-vous déjà eu un bénévole Scribouillard au bout du fil ces dernières années lors des précédentes éditions du Phonéton. Entre les 20 et 24 novembre prochains, une fois n’est pas coutume, nous y serons !

Vous aimez les livres ? Vous aimez l’Arménie ? Vous adorerez Armen’Livres, le Salon du Livre Arménien ! Rendez-vous du 22 au 24 novembre à la Salle de Convivialité du POC d’Alfortville !

 

Tadaaaaaam ! Cette année, nous jouerons….

Nous sommes heureux de vous annoncer que c’est la pièce L’Assemblée des femmes de Robert Merle (d’après Aristophane) qui sera jouée cette année par Scribe-Paris ! Quelques-uns des abonnés à nos réseaux sociaux avaient réussi à répondre à la petite devinette (ci-dessous) que nous avions diffusée – bravo à eux ! :

En voici le résumé :

Les femmes athéniennes sont révoltées par les conflits incessants de leurs époux avec la cité rivale, Lacédémone. Elles décident d’employer une incroyable ruse pour enlever le pouvoir aux « mâles dominants », à l’occasion d’une assemblée sur l’Agora. Elles se servent de leur indéniable séduction pour abaisser, au physique comme au moral, la virilité intempestive de leurs époux. Elles instaurent enfin une République idéale, égalitaire, qui ne produira, au cours de diverses tentatives, au cours des siècles qu’une admirable utopie.

Ça vous donne envie ? En tout cas, nous nous réjouissons de nous mettre bientôt au travail !