10 bonnes raisons d’aller voir L’invitation au château

Il reste quatre dates, et vous n’êtes pas encore sûrs de si vous souhaitez, oui ou non, voir la pièce de théâtre de SCRIBE-Paris cette année? Lisez ceci.

  1. C’est une comédie grinçante, pleine de personnages caricaturaux, hauts en couleur et déjantés. Rires garantis!
  1. L’entrée est gratuite.
  1. Vous donnez ce que vous voulez à la fin de la représentation (du coup, vous ne donnez rien avant d’être sûrs que la représentation est vraiment bien : c’est dire si on est sûrs que ça va vous plaire !), et les dons vont au financement des bourses d’études pour les étudiants du Haut-Karabagh (territoire indépendant peuplé d’Arméniens situé géographiquement en Azerbaïdjan). L’année dernière, les dons ont permis de financer 26 bourses! Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, si vous donnez par chèque, vous avez droit à une réduction d’impôts de 66%. Donc donner un chèque de 300€ vous revient en fait à faire un don de 100€. Pour résumer: oui, c’est possible de regarder une pièce de théâtre rigolote, faire une bonne action et payer moins d’impôts, le tout en une seule et même soirée! Elle est pas belle la vie?
  1. A la fin des représentations, il y a un pot avec des boissons et des gâteaux faits maison! (Soyez cependant rassurés : les moins doués en pâtisserie parmi nous achètent les gâteaux. Pas question d’empoisonner les spectateurs.)
  1. Voir des beaux costumes en vrai.

Croquis des robes de L'invitation au château

  1. Voir de beaux décors en vrai.

Photo du filage de l'Invitation au Château, par SCRIBE-Paris

  1. Pour ceux d’entre vous qui connaissent certains des acteurs dans la vraie vie, ce sera une superbe occasion de se moquer d’eux.
  1. Cette bande annonce:
  1. Vous pourrez faire genre vous êtes allé au théâtre voir une pièce d’Anouilh, ça fait toujours bien en société.
  2. Les critiques sur Billetréduc et sur Facebook.

Infographie des critiques Facebook et Billetréduc

Vous êtes convaincu(e)? Réservez vite votre invitation au château: attention, il ne reste plus que 4 dates!

Les inspirations décors de SCRIBE-Paris

Récit d’Alice Giraud, responsable décors de SCRIBE-Paris.

Pour réaliser les Décors de la pièce, la tâche était loin d’être facile…

En effet Léa et moi n’avions que très peu d’indications sur le ou les endroits dans lesquels les personnages évoluaient dans le script de la pièce.

Ah, mais si en fait ! Dans les didascalies, il était indiqué à un endroit, « Jardin d’Hiver »

…vous me direz, pour une Invitation au « Château », un jardin d’hiver c’est un peu curieux, non ?

Oui, mais dans mon esprit, si notre cher Anouilh avait bien indiqué jardin d’hiver, c’est qu’il souhaitait certainement un peu d’originalité. Alors rendons hommage à son originalité !

Première pensée qui m’a traversé l’esprit : « Mais un jardin, c’est moche en hiver, il n’y a pas de feuilles, c’est gris, et rabougri ! »

Mais en fait, non. Après avoir consulté ce cher ami fidèle et infaillible qu’est Google, Un jardin d’hiver n’est pas vraiment un jardin, c’est une véranda souvent en verre et métal, avec une légère inspiration art nouveau …

Et qui contient souvent une grande quantité de plantes en pot !! Oui oui, c’est ça un jardin d’hiver…

Photo de la première représentation de L'invitation au château

Aperçu des plantes en pot :)

Et là, ne me demandez pas pourquoi, mais j’ai tout de suite pensé à Cluedo. Vous savez, le jeu de plateau de mystère ou il faut retrouver le coupable du crime, « Madame Rose avec le Chandelier dans la Salle de Bal », ça vous dit quelque chose ?

Dans Cluedo, il y a une salle qui s’appelle le « Conservatoire », avec le sol en céramique, en damier (carreaux) vert foncé/blanc avec pleiiiiin de plantes vertes ! C’est immédiatement à cet endroit que j’ai pensé quand j’ai fait mes recherches sur le jardin d’hiver.

Et ensuite, de cette idée en est venue une multitude d’autres : celle de repeindre en blanc les blocs que nous avions utilisés pour la pièce « Le Dragon » l’année dernière, puis de réaliser à l’aide de scotch vert en trompe-l’œil, les petites mosaïques que l’on retrouve dans les jardins, pour soutenir les plantes grimpantes ou pour y fixer des pots de fleurs …

Il ne nous restait qu’à trouver des plantes artificielles suffisamment réalistes et « tombantes » et de les placer dans des pots en plastique dur décorés à l’aide de serviettes déchirées violettes et d’acrylique de teinte cuivrée.

S’agissant du fond, nous avons rencontré pas mal de difficultés : on souhaitait faire ressortir le côté « panneau de fenêtres » avec la lumière qui la traverse. Mais comment faire pour que la lumière ressorte naturellement sans que cela ne perturbe le travail de la régie ?

Nous avons rapidement abandonné le projet de lumières pour le remplacer celui consistant à peindre des grands panneaux symétriques en trompe-l’œil avec les bordures blanches pour suggérer les fenêtres.

Photo de la première représentation de L'invtation au château

Les panneaux symétriques en trompe-l’oeil

Quid des couleurs ? Ah, ce fameux fond… nous avons longuement débattu sur les couleurs à utiliser pour la peinture ! un vrai casse-tête.  Bleu nuit pour faire un ciel nocturne, ou bleu clair pour faire un ciel de jour ? A supposer que la pièce se déroule majoritairement la nuit, puisqu’il s’agit d’un bal, ce serait plutôt du bleu … mais certaines scènes se déroulent également en plein jour … rhaaa !!!!

Finalement, on a opté pour des couleurs neutres, histoire de ne pas prendre de risques. Ou histoire qu’on ne nous pose pas de questions, hein.

Verdict : fond gris perle avec les plantes en « ombres chinoises » réalisées avec de la peinture noire.

Pour les accessoires, le choix a été relativement facile car nous avions déjà un canapé de couleur écru tout simple à disposition dans le stock de décors de Scribe, datant de Mathusalem d’ailleurs !

Photo de la première représentation de L'invtation au château

Le canapé (avec les panneaux derrière)

Et pour la touche finale, j’ai trouvé un petit guéridon de fer forgé adorable, tout mignon (oui un guéridon ça peut être mignon, PARFAITEMENT !)

Malheureusement nous n’avons pu trouver un moyen de reproduire des carreaux au sol façon céramique en damier vert/blanc comme le Conservatoire de Cluedo, à mon plus grand regret … !

Sur ce, on vous dit à très vite dans le public de Scribe :)

Photo de la première représentation de L'invtation au château

Tout : le canapé, les plantes, les panneaux, et de beaux comédiens !

Vous voulez voir en vrai le travail d’Alice et de Léa ? Réservez dès maintenant votre invitation au château.

Portraits chinois des Scribouillards

Si les Scribouillards étaient des animaux, ils seraient des chats, des tigres, des coccinelles, des tortues et même des dragons. Vous voulez en savoir un peu plus sur nous? Découvrez nos portraits chinois!

Pour découvrir le portrait chinois d’un Scribouillard, il vous suffit de cliquer sur son nom, et sa description apparaîtra, comme par magie!

Si vous souhaitez découvrir les rôles spécifiques de chaque Scribouillard dans le merveilleux écosystème de SCRIBE, cliquez ici.

Alexandra Que serais-tu si tu étais…
- Un animal ? Je serais un chat. Ce n'est pas très original mais cela me correspond bien. Je suis taquine et câline et je peux être très joueuse et indépendante. J'aime le côté ambivalent et mystérieux du chat. Il est aussi espiègle et intelligent. Et enfin il est très émotif, il ressent puissamment ce que ressentent ses congénères et les humains.

- Une qualité épatante ? Je suis très reconnaissante de la vie, de ce que font mes proches pour moi. Je sais reconnaître quand on donne de sa personne.

- Un vice de fabrication ? Je suis malheureusement un peu têtue et vulnérable à mes émotions. Parfois je prends les choses un peu trop à cœur.

- Une raison d'aller en Arménie ? Voir les sourires des boursiers qui sont si heureux d'étudier et d'améliorer leur vie et celle de leur famille. Et puis découvrir le pays. C'est tout une expérience unique parce les émissaires vivent chez l'habitant.

- Une réplique de film ? "Je suis le maître de mon destin, je suis le capitaine de mon âme" du film Invictus. Outre qu'il s'agisse d'un biopic sur Mandela, cette phrase qui ressemble à un mantra me rappelle qu'on doit se donner les moyens de réussir et compter avant tout sur soi. On doit sans cesse chercher à s'améliorer.
Alexandre Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? l'homme

- Une qualité épatante ? la créativité

- Un vice de fabrication ? le doute

- Une raison d'aller en Arménie ? la fraternité

- Une réplique de film ? "contente toi d'apprécier ce qui ne durera pas"
Alice Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? Un renard... Ou un dragon !! (Quoi ? Bien sûr que ça existe. Pff.)

- Une qualité épatante ? Le sens de l'imagination ! La créativité aussi ...

- Un vice de fabrication ? Complètement dans la lune / à coté de la plaque / perchée. Et du coup, distraite j'oublie toujours mes affaires ...

- Une raison d'aller en Arménie ? Se frotter à une autre culture que la sienne :)

- Une réplique de film ? ""Not all those who wander are lost", "ceux qui errent ne sont pas tous perdus" du film Seigneur des Anneaux (citation par J.R.R. Tolkien)
Aurélien Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? Le papillon car dans la vie, il est une larve c'est-à-dire qu'il est timide et dès qu'il fait une activité artistique il devient un joli petit papillon et révèle donc sa véritable identité.

- Une qualité épatante ? Surprendre. Bien sûr dans le domaine artistique parce que si c'est pour dire qu'une personne surprend parce qu'elle a tué quelqu'un et qu'on ne l'en croyait pas capable alors ce n'est pas une qualité. Alors que surprendre artistiquement c'est merveilleux car c'est pouvoir être original. Après tout, on a jamais vu la banalité être surprenante. Or être original n'est-ce pas ce que l'homme peut rêver de mieux. Et puis il y a aussi surprendre dans le sens que quelqu'un de timide en apparence devient à l'aise dès qu'il fait de l'art. Et j'en sais quelque chose! Il surprend donc ceux qui ne sont pas timide et il se surprend lui-même.

- Un vice de fabrication ?Un complexe d'infériorité. Je crois toujours que ce que je fais est moins bien que les autres. Je doute sans cesse. Alors quand on me dis que ce que je fais est bien cela me rassure. Ce n'est pas que j'aime les compliments parce que je suis vantard mais parce que c'est le seul moyen pour moi d'avoir confiance en moi. Mais cela est lié à la peur de mal faire. Il faut me forcer pour que je fasse les choses sinon de peur de mal les faire je préfère ne pas les faire. Or on ne peut pas vivre ainsi. Et d'ailleurs je ne vis plus ainsi depuis cette année.

- Une raison d'aller en Arménie ? Découvrir. Grâce à l'argent que nous récoltons des représentations, nous finançons des bourses d'étudiants au Haut-Karabagh pour qu'ils fassent leur études là-bas. Découvrir leur pays c'est s'ouvrir au monde. Nous ne sommes pas juste là: «tenez voici l'argent envoyé par la poste, faite ce que bon vous semble». Leur remettre les bourses est l'occasion de découvrir un pays et une autre culture et je pense qu'il faut être ouvert au monde. Même si je ne le suis peut être pas toujours.

- Une réplique de film ? ""Il n'y a pas de mauvais sujet si l'histoire est réelle. Et si la prose est nette et honnête. Et si elle exprime grâce et courage dans l'adversité." (Minuit à Paris)
L'écriture est comme certains sans doute le savent mon domaine de prédilection. Et bien sûr la question de savoir si ce que j'écris est bien ou mauvais se pose. Et savoir si le sujet que l'on a décidé de traiter est intéressant ou à jeter aux ordures est aussi une question prédominante. Alors entendre dire de la bouche d'Hemingway (enfin l'acteur qui le joue) qu'il n'y a pas de mauvais sujet lorsque l'histoire est réelle, nette et honnête cela nous rassure car il n'y a plus qu'à suivre son conseil. Reste à savoir si tout le monde pense comme Hemingway.
Benoît Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? L'escargot, parce que mieux vaut tard que jamais.

- Une qualité épatante ? La mémoire. Après plus d'une décennie passée dans les rangs de SCRIBE elle s'étoffe de nombreux souvenirs précieux, comme le code des cadenas de la malle.

- Un vice de fabrication ?Disons plutôt des vis. Celles qui, manquant à une banquette du décor, laissèrent choir trois comédiennes en pleine représentation!

- Une raison d'aller en Arménie ? Մեսրոպ Մաշտոց. (Mesrop Machtots, fondateur de l'alphabet qui donne tout son charme visuel à la langue arménienne)

- Une réplique de film ? ""Paris est tout petit pour ceux qui s'aiment comme nous d'un aussi grand amour." (Les enfants du paradis)
Et de fait il arrive de croiser par hasard à Paris des membres de l'asso, dont on serait, parfois, amoureux...
Camille Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? un tigre

- Une qualité épatante ? persévérante

- Un vice de fabrication ?orgueilleuse

- Une raison d'aller en Arménie ? découvrir un pays et sa culture et surtout avoir une bonne excuse pour me plonger dans l'apprentissage d'une nouvelle langue étrangère!

- Une réplique de film ? ""J'ai longtemps réfléchi que, peut-être à une époque reculée - dans l'Egypte des Pharaons ou en France sous Louis XIII -, il y avait quelqu'un, le compagnon fait exactement pour moi. Puis, quand on y réfléchit, et que l'on considère que tout sentiment d'amour se manifeste entre dix ans et dure pratiquement jusqu'à 80 ans, ça limite terriblement parce la différence, 70 ans, c'est peu par rapport à tous ces siècles…" (A Little Romance, de George Roy Hill, 1979)
Clémence Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? Un golden retriever, animal sociable un chouia naïf qui aime manger (surtout), dormir et nager.

- Une qualité épatante ? L'organisation diplomate. Mais rien à voir avec la recette du gâteau. D'ailleurs, mes compétences en pâtisserie étant bien trop limitées pour participer au pôle gâteaux de l'association, j'ai essayé la présidence.

- Un vice de fabrication ?Un risque de surchauffe, il manque un mode veille. Et ils ont oublié de poser le disjoncteur...

- Une raison d'aller en Arménie ? Genats ! Trinquer avec des gens avec qui on ne peut communiquer qu'en mimant, mais trinquer quand même. Même autour d'une vodka au petit-déjeuner...

- Une réplique de film ? ""- Suis-je devenu fou ? - Oui, je pense. Mais je vais te dire un secret : la plupart des gens bien le sont." (Alice au Pays des Merveilles)
ça tombe bien, à Scribe, il y a plein de gens plutôt fous.
Dawid Scribe Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? Un Lynx (pour l'expression avoir un œil de lynx, et parce que c'est proche du blond et discret)

- Une qualité épatante ? Voleur de sourires

- Un vice de fabrication ?Inchaussable (48)

- Une raison d'aller en Arménie ? Capturer des paysages

- Une réplique de film ? ""-Souple et rapide comme des ombres soyons" de Gollum (le seigneur des anneaux / le retour du roi / VF / lorsque Gollum traverse le marais avec Frodon et Sam, faut être précis :)
Diane Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? Un singe – parce que : tu vis au grand air, tu passes tes journées à te balancer lestement d’arbre en arbre, tu grimaces sans complexe avec tes amis primates, c’est le top.

- Une qualité épatante ? Je suis la reine du pistocolle.

- Un vice de fabrication ?Mon affection pour le mode « pause » …

- Une raison d'aller en Arménie ? Les montagnes du Haut-Karabagh

- Une réplique de film ? ""Vous avez de la pâte ? Vous avez du sucre ? Avec la pâte, vous faites une crêpe et vous mettez du sucre dessus !" (Les bronzés font du ski)
J’aime quand la vie est simple comme une crêpe au sucre.
Gaël Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? un chat, ou un tigre, ou un oiseau, ou encore une libellule (ouais et pourquoi pas après tout)

- Une qualité épatante ? l'honetteté, piouf, je sais pas l'écrire, bon va pour la franchise et la simplicité alors (tu avais dit une? dommage :p)

- Un vice de fabrication ?le petit faux contact dans le câble de l'iPhone ou usb qui fait que ton tel au matin est déchargé et que tu es en retard au taf car il a pas sonné et que personne ne te croit et pense que tu as fait des folies de ton corps toute la nuit.

- Une raison d'aller en Arménie ? l'aventure!!! bon et aussi un peu quand même le partage et le don de soi (quoique, on reçoit plus qu'on ne donne, mais c'est un début)

- Une réplique de film ? ""I'll be back! " (c'est le cas de le dire :p)
Bien sur, on n’oublie jamais ce qu’on a fait, mais on s’adapte
Things you own, end up owning you
Gilles Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? le blaireau

- Une qualité épatante ? la gourmandise

- Un vice de fabrication ?ronflement

- Une raison d'aller en Arménie ? dégoter ma future fiancée

- Une réplique de film ? ""Quand on mettra les cons sur orbite, t'as pas fini de tourner"
Gwen Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? le poisson-clown

- Une qualité épatante ? l'ouverture d'esprit

- Un vice de fabrication ?bouton "en retard" trop souvent enclenché

- Une raison d'aller en Arménie ? la pizza arménienne (lahmadjoun) et les mojitos mangos

- Une réplique de film ? ""Il en faut peu pour être heureux... "
Hermine Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? Un chaaaaat !

- Une qualité épatante ? La spontanéité.

- Un vice de fabrication ?Une propension substantiellement naturelle à la procrastination.

- Une raison d'aller en Arménie ? Voir que l'on rend des gens heureux.

- Une réplique de film ? ""Je sais que vous détestez tous ces bouffeurs de riz... C'est qu'ils sont récalcitrants, les faces de quetsches. Les tranches de pamplemousse. Robustes, les têtes de prune... [...] Les rondelles d'ananas. Les bananes flambées, avant qu'elles soient flambées... Les bananes quoi. " (OSS 117, Rio ne répond plus)
Jean-Claude Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? Un paon

- Une qualité épatante ? La maladresse

- Un vice de fabrication ?Mon nez

- Une raison d'aller en Arménie ? Y construire un théâtre

- Une réplique de film ? ""Atmosphère, atmosphère, est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère? Puisque c'est ça va-y tout seul à La Varenne! Bonne pêche et bonne atmosphère! " (Raymonde (Arletty) dans Hôtel du Nord de Marcel Carné)
Julie Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? Une petite souris. Pour voir et entendre tout, faire des coups en douce (pas forcement des mauvais coups d'ailleurs, j'suis gentille comme souris, comme Jack et Gus Gus dans Cendrillon) et pouvoir me cacher facilement!

- Une qualité épatante ? La folie perfectionniste de mes dix doigts rageux! J'aime vraiment trop quand c'est parfait, si non ça me déprime!

- Un vice de fabrication ?Un mode d'emploi à la fois mal traduit et mal expliqué. J'ai toujours du mal d'être claire dans mes propos ;)

- Une raison d'aller en Arménie ? Pouvoir avoir la classe vêtue d'une robe arménienne brodée et parfaire cette classe avec un verre de cognac arménien! B) ;)

- Une réplique de film ? ""Tu sais ce que je fais quand je me sens trop bête ? *blah bleh blah lahh!!* j’fais un bruit ou un truc de ce genre que personne n’a jamais osé, qu’on n’avait jamais vu et de cette façon je suis sûre de redevenir unique même si c’est qu’un instant !" (Samantha dans Garden State)
Photo de Laurine, SCRIBE Paris Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? une petite souris, pour se faufiler partout et animer ma grande curiosité

- Une qualité épatante ? l'optimisme, pour toujours croire en soi, ne jamais baisser les bras, et se donner à fond quelque soit les situations

- Un vice de fabrication ?un carré ... Seul ceux qui sont comme quoi comprendront (ou pas). A vos cerveaux ;)

- Une raison d'aller en Arménie ? mes origines. Un moyen me permettant de me ressourcer et de ne jamais oublier d'où je viens

- Une réplique de film ? ""Si tu as un rêve tu dois le protéger. Tu verras que les gens incapables d'y arriver feront tout pour te décourager. Si tu veux vraiment quelque chose, t'as qu'à te battre, point barre."
Se battre, se battre et toujours se battre pour arriver à ses rêves.
Léa Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? Une tortue, c'est trop mignon (oui je suis bizarre)

- Une qualité épatante ? Je cuisine bien les pâtes

- Un vice de fabrication ?J'ai une tache de naissance sur le visage.

- Une raison d'aller en Arménie ? Parce qu'on peut bronzer

- Une réplique de film ? ""Tu attends un train. Un train qui va t’emmener loin d’ici. Tu sais où tu espères qu'il te conduira, mais tu ne peux pas en être sûr. Mais tu t’en moques. Pourquoi? car nous serons toujours ensemble."
Inception
Maria Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? je serais une espèce unique à part entière

- Une qualité épatante ? dans une dispute/un différend comprendre ce que vit l'autre malgré ma propre souffrance

- Un vice de fabrication ?le petit détail qui fait que l'ensemble n'est pas parfait à 100%

- Une raison d'aller en Arménie ? l'hospitalité des locaux

- Une réplique de film ? ne connaissant aucune réplique de film vraiment par coeur, je dois sécher...mais une citation - "be the change you want to see in the world"
Marie Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? Un chat

- Une qualité épatante ? Être généreuse

- Un vice de fabrication ?Être émotive

- Une raison d'aller en Arménie ? Connaître un pays, un peuple et surtout les boursiers que nous aidons depuis plusieurs années.

- Une réplique de film ? "Nous trois ou rien."
Matthieu Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? Un cocker avec de grands yeux tristes! Fidèle, joueur et affectueux...

- Une qualité épatante ? De l'empathie pour être à l'écoute, comprendre et mettre du lien. Je suis un des oeufs du gâteau Scribe (enfin j'espère)!

- Un vice de fabrication ?Une interface de communication défaillante. Je ne suis pas le premier lorsqu'il s'agit d'envoyer des mails ou de passer des coups de fil. Un comble pour un informaticien! Qui a dit que les cordonniers étaient les plus mal chaussés?

- Une raison d'aller en Arménie ? Un paysage de montagne en Artsakh. J'en garde encore un souvenir ému de ces panoramas magnifiques...

- Une réplique de film ? "N’essaie pas ! Fais-le, ou ne le fais pas ! Il n’y a pas d’essai." (Star Wars : Episode 5 - L’empire contre-attaque, Yoda à Luke)
Quentin Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? Ours bien sûr... Les gens devraient deviner qui se cache derrière rien qu'avec cette réponse... ;)

- Une qualité épatante ? Le second degré... oh que oui

- Un vice de fabrication ?Mon égoïsme quand je dois partager mon repas

- Une raison d'aller en Arménie ? L'exaltation de la liberté dans de grands espaces

- Une réplique de film ? "J'aime le bruit blanc de l'eau" (Jean Dujardin dans OSS 117)
Romain Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? Un basset hound

- Une qualité épatante ? Je parle travail pendant mon sommeil

- Un vice de fabrication ?Je remets tout au lendemain

- Une raison d'aller en Arménie ? Le soleil

- Une réplique de film ? "Mais, vous savez, moi je ne crois pas qu'il y ait de bonne ou de mauvaise situation. Moi, si je devais résumer ma vie aujourd'hui avec vous, je dirais que c'est d'abord des rencontres, des gens qui m'ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j'étais seul chez moi. Et c'est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée... Parce que quand on a le goût de la chose, quand on a le goût de la chose bien faite, le beau geste, parfois on ne trouve pas l'interlocuteur en face, je dirais, le miroir qui vous aide à avancer. Alors ce n'est pas mon cas, comme je le disais là, puisque moi au contraire, j'ai pu ; et je dis merci à la vie, je lui dis merci, je chante la vie, je danse la vie... Je ne suis qu'amour ! Et finalement, quand beaucoup de gens aujourd'hui me disent "Mais comment fais-tu pour avoir cette humanité ?", eh ben je leur réponds très simplement, je leur dis que c'est ce goût de l'amour, ce goût donc qui m'a poussé aujourd'hui à entreprendre une construction mécanique, mais demain, qui sait, peut-être seulement à me mettre au service de la communauté, à faire le don, le don de soi..."
Sassoun Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? Histoire de faire plaisir à mon signe astral capricorne, car oui il m'arrive de temps à autre d'être lunatique, mais bon il parait que ça s'arrange avec l'âge alors bon tout va pour le mieux.

- Une qualité épatante ? Il parait que la patience est d'or, bon je sais que je suis très patient, mais malheureusement je cherche toujours l'or qui va avec :)

- Un vice de fabrication ?La ponctualité, moi et les horaires, je suis comme le lapin blanc dans Alice au pays des merveilles, en retard, en retard. Oui quand les gens me voient à l'heure c'est jusque que dans ma tête j'ai prévu d'arriver plus tôt que l'horaire prévu.

- Une raison d'aller en Arménie ? Faire la fête, manger de la nourriture arménienne, ... Ah oui pardon rien qu'une raison, ben euh dans ce cas-là, je dirais partir à la découverte d'un pays riche en histoire, découvrir des endroits historiques comme le monastère de Khor Virap, les différents musées de la capitale, et se rendre compte de la richesse de ce pays malheureusement trop méconnu.

- Une réplique de film ? "Choisis la pilule bleue et tout s'arrête, après tu pourras faire de beaux rêves et penser ce que tu veux. Choisis la pilule rouge, tu restes au pays des merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre."
Oui ça vient bien de Matrix, la raison de ce choix est assez simple, dans la vie on a généralement 2 choix qui s'offre à nous, celui de tenter et de ne pas tenter, et faire le bon choix est toujours difficile.
Sophie Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? A coup sûr un petit chat, j'en ai déjà les yeux quand je veux. Mon modèle c'est le Chat Potté. D'ailleurs ça me fait penser que je vais m'acheter des bottes et prendre des cours d' escrime . De quoi être parée à toute éventualité dans la vie !

- Une qualité épatante ? Ma capacité à dormir 9h d'affilée, si nécessaire le nez sur un livre.

- Un vice de fabrication ?Et bien je dirai que j'ai un bon coup de griffe et je mords quand on m'embête. Faut pas embêter le chat.

- Une raison d'aller en Arménie ? Il fait chaud là-bas.

- Une réplique de film ? "Miaou" Je me souviens plus dans quel film c'est... Peut-être que c'était dans une pièce de théâtre. Non n'insistez pas, je ne me souviens plus. Attention à ma griffe ! Allez je retourne dormir sur un livre.
Tatiana Que serais-tu si tu étais…

- Un animal ? une coccinelle, parce que c'est joli, coloré, on la voit de loin, et elle procure du bonheur à ceux qui la voient (rien que ça)

- Une qualité épatante ? la patience... il paraît que je suis plus patiente que la plupart des gens (mouais ça dépend des fois quand même)

- Un vice de fabrication ?l'absence de capacité à citer ne serait-ce qu'un seul vice de fabrication

- Une raison d'aller en Arménie ? rencontrer les étudiants, voir les remerciements dans leurs yeux et se rendre compte que non, nous ne sommes pas que des comédiens qui nous amusons sur scène!

- Une réplique de film ? "Je jure devant Dieu, je jure devant Dieu que je ne me laisserai pas abattre ! J’aurais le dernier mot et lorsque ce cauchemar sera terminé, je jure devant Dieu que je ne connaitrais jamais plus la faim. Non ! Ni moi-même, ni les miens ! Dussé-je mentir, voler, tricher ou tuer, je jure devant Dieu que je ne connaitrai jamais plus la faim."
C'est une réplique de Scarlett O'Hara dans Autant en emporte le vent, j'ai toujours adoré ce personnage même son égoïsme a été très critiqué, et j'ai toujours admiré sa détermination. :)

Vous n’avez pas encore votre invitation au château? Réservez-la tout de suite!

Tenue de bal exigée: les costumes chez SCRIBE-Paris

Vous avez été nombreux à admirer le travail sur les costumes au cours de la première à Issy-les-Moulineaux. Mais vous êtes-vous demandé comment étaient créés les costumes chez SCRIBE-Paris? Julie del Gobbo, notre costumière, raconte.

Il était une fois les costumes de l’invitation au château…

Quand la pièce fut choisie, Camille et Romain, m’ont fait part de leur envie d’années 50 pour les costumes. Aussitôt dit aussitôt accepté ! L’idée m’emballe et je me mets au travail ! Je vais vous narrer l’aventure…

D’abord il faut réfléchir, se documenter et faire des croquis. Je suis partie sur un style européen et élégant : coupes simples et nettes, couleurs à la fois foncées et délicatement contrastées. Et comme les personnages se rendent à un bal dans un château, il faut être apprêté n’est-ce pas ? Pour cela, rien de mieux que de faire un clin d’œil à deux grands couturiers de l’époque : Dior et Givenchy, et aussi à une icône de la beauté et du cinéma de l’époque : Audrey Hepburn.

Une fois les idées acceptées par nos maîtres metteurs en scène : je retrousse mes manches.

Vous êtes curieux : comment fabrique-t-on un vêtement ? Voici les différentes étapes :

  • Moulage : créer le vêtement sur le mannequin avec de la toile en coupant et en épinglant
  • Patronnage : transposer les formes du corps réalisé avec la toile sur une surface plane
  • Coupe à plat : Couper le tissu définitif, à l’aide du patronnage
  • Montage : Coudre le vêtement à la machine
  • Le tout agrémenté de plusieurs essais costumes sur les filles. Comptez environ un mois par robe.

Ainsi vous pourrez voir sur scène trois robes réalisées de A à Z, inspirées d’une robe rose que portait Audrey Hepburn dans Diamants sur canapé et de la robe « muguet » de Dior. Une customisation à l’aide d’une veste de base simple sans col a été réalisée pour rappeler le fameux tailleur « bar » New Look de Dior.

Cette année pour réaliser 11 costumes, nous avons dépensé moins de 100 euros. Le but est de faire un maximum d’effet avec le moins de dépense possible, pour laisser l’argent récolté aux étudiants du Haut-Karabagh. Pour cela, nous sommes toujours à la recherche du prix le plus bas, du système D, nous faisons appel aux dons et aux prêts de vêtements et de matériel.

« C’est pourquoi je vous invite, très cher spectateur, à venir nous voir vêtu de votre plus belle tenue de bal ! Oui, tenue de bal exigée ! » sur ordre de dixit la costumière.

Croquis des robes de L'invitation au château

Admirez les premiers croquis réalisés par Julie à l’occasion de la pièce. Si vous réservez votre invitation au château dès maintenant, vous aurez la possibilité de comparer les croquis avec le résultat! Pour réserver, il vous suffit de cliquer ici, il reste encore 8 dates.

Dernière ligne droite avant la première!

Voilà, nous ne sommes plus qu’à quelques jours de la première de l’Invitation au Château.

Les comédiens, les metteurs en scène et les régisseurs travaillent d’arrache-pied pour que votre expérience avec nous soit la meilleure possible.

Vous n’avez pas encore réservé votre invitation au château? Vous avez encore le temps, certes, puisque la dernière aura lieu le 1er mai. Mais ne tardez pas trop quand même, car la pièce promet d’être exceptionnelle. (Je dis cela, bien sûr, en toute modestie.) Vous ne me croyez pas? Regardez donc ces quelques photos réalisées lors des derniers filages.


Convaincu? Alors réservez vite votre invitation!